Eurotunnel, dans la tourmente en bourse

L’action groupe Eurotunnel a fait part lundi dernier d’une baisse concernant le trafic de ses navettes passagers. En effet, le nombre de véhicules transportés a été de 347 000 pour le premier semestre, alors qu’à la même époque l’année dernière il était supérieur de 3%. Aussi, cette nouvelle a inquiété les actionnaires de l’entreprise qui ont donc décidé de ne plus placer leur argent dans l’action groupe Eurotunnel, et c’est pourquoi le titre est actuellement en baisse sur le CAC 40.

Un calendrier complexe

Alors qu’il avait déjà été grandement fragilisé à la fin du mois de juin par le référendum britannique, il était jusqu’ici dans une zone de consolidation comprise entre les 8,56 euros et les 10,23 euros. Mais les différentes nouvelles de ces derniers jours ont sûrement orienté les cours vers le support des 9,10 euros, avec comme potentiel objectif à la baisse les 8,50 euros. C’est en tout cas ce que partage le consensus, que ce soit les banques, les cabinets d’analyse ou encore les investisseurs, qui par exemple indiquent clairement un biais baissier sur la base de différentes données qui ont été délivrées par le courtier en ligne Ava Trade. Si toutefois l’action devait franchir de manière inattendue le niveau des 10,23 euros pour ainsi dépasser sa moyenne mobile 100 périodes, alors il pourrait très bien atteindre les 11,74 euros, niveau qui correspond à une résistance majeure de 2014. Ce scénario est assez peu probable si l’on se base sur les dernières informations données par l’entreprise vis-à-vis de ses résultats, mais en bourse tout reste toujours possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *